SĂ©lectionner une page

Les bienfaits du yoga et du Pilates pour les patients atteints de fibromyalgie

Si vous souffrez de fibromyalgie, vous aurez spontanĂ©ment tendance Ă  Ă©viter de faire des exercices dont vous pensez qu’ils ne feront qu’aggraver la douleur. Pourtant, il existe des moyens de bouger son corps sans aggraver la douleur. C’est lĂ  qu’interviennent le yoga et le Pilates, deux pratiques qui prĂ©sentent de nombreux avantages pour les personnes souffrant de fibromyalgie.

Le yoga

Plusieurs études ont montré que la pratique du yoga peut aider à soulager les symptômes de la fibromyalgie, notamment la douleur, la fatigue et la raideur.

Il s’agit d’une pratique qui associe des mouvements doux Ă  des techniques de respiration et de mĂ©ditation. Ces dernières annĂ©es, Le yoga s’est rĂ©vĂ©lĂ© ĂŞtre un outil prĂ©cieux pour amĂ©liorer la thĂ©rapie de divers problèmes de santĂ©, notamment la fibromyalgie.

Yoga et Pilates pour la fibromyalgie, une patiente souffrant de fibromyalgie fait des exercices de yoga chez elle le matin.

Tout d’abord, il existe des sĂ©quences de yoga doux, qui se concentrent sur des mouvements lents et contrĂ´lĂ©s qui peuvent ĂŞtre bĂ©nĂ©fiques pour les patients atteints de fibromyalgie. Ces sĂ©quences comprennent souvent des poses telles que la pose de l’enfant, la pose du chat et de la vache, et des torsions douces.

Viennent ensuite les séquences de yoga réparateur qui utilisent des accessoires tels que des couvertures et des traversins pour soutenir le corps dans des poses douces et relaxantes. Ces séquences peuvent contribuer à réduire le stress et à favoriser une relaxation profonde.

Dans le yin yoga, les poses sont maintenues pendant une pĂ©riode prolongĂ©e, souvent plusieurs minutes. Cette pratique permet d’accroĂ®tre la souplesse et de relâcher la tension dans les muscles et les tissus conjonctifs.

Enfin, le pranayama, ou techniques de respiration yogique, peut contribuer à réduire le stress et à améliorer le bien-être général. La respiration ujjayi et la respiration alternée peuvent être particulièrement bénéfiques pour les patients atteints de fibromyalgie.

Le Pilates

Le Pilates est une forme d’exercice Ă  faible impact qui est Ă©galement bĂ©nĂ©fique pour les personnes atteintes de fibromyalgie. Voici quelques exemples d’exercices de Pilates qui aident Ă  soulager les symptĂ´mes de la fibromyalgie :

Les bienfaits du Pilates pour les patients atteints de fibromyalgie. Une patiente qui pratique le matin.

L’Ă©tirement du chat et de la vache : cet exercice permet d’amĂ©liorer la souplesse de la colonne vertĂ©brale et de soulager les tensions dans les muscles du dos.

L’ouverture des hanches : cet exercice amĂ©liore la mobilitĂ© des hanches et rĂ©duit la douleur et la raideur des hanches.

L’Ă©tirement de la colonne vertĂ©brale : cet exercice permet d’amĂ©liorer la posture et la souplesse de la colonne vertĂ©brale.

Le pont : cet exercice renforce les fessiers, les ischio-jambiers et les muscles du tronc, ce qui aide Ă  soulager les douleurs lombaires.

Les exercices abdominaux : les exercices de Pilates tels que la planche et le centrage contribuent à renforcer les muscles abdominaux, ce qui aide à soulager le mal de dos et à améliorer la posture.

Yoga ou Pilates ?

Il est souvent prĂ©fĂ©rable de choisir une technique et de la pratiquer rĂ©gulièrement plutĂ´t que d’en commencer plusieurs et de ne pas avoir le temps de les pratiquer toutes les deux rĂ©gulièrement.

Il n’y a pas de rĂ©ponse unique Ă  la question de savoir si le yoga ou le Pilates est mieux pour la fibromyalgie, car cela dĂ©pend des prĂ©fĂ©rences et des besoins de chacun. Le yoga et le Pilates peuvent tous deux ĂŞtre bĂ©nĂ©fiques pour les personnes qui souffrent de fibromyalgie, et il est important de choisir la forme d’exercice qui est la plus confortable et la plus agrĂ©able pour vous.

Le yoga et le Pilates prĂ©sentent des similitudes, mais aussi des diffĂ©rences. Le yoga demande gĂ©nĂ©ralement de tenir des poses pendant de longues pĂ©riodes, tandis que le Pilates est plus axĂ© sur le mouvement et le contrĂ´le musculaire. Le yoga inclut souvent des exercices de respiration et de mĂ©ditation, tandis que le Pilates met plus l’accent sur la force et la stabilitĂ© du tronc.

Lorsque vous devez choisir, il peut ĂŞtre utile de tenir compte de vos symptĂ´mes et besoins individuels. Par exemple, si vous souffrez de raideurs et de douleurs articulaires, vous choisirez peut-ĂŞtre le yoga, car il peut contribuer Ă  amĂ©liorer la souplesse et Ă  rĂ©duire les douleurs articulaires. Si vous avez plutĂ´t des problèmes d’Ă©quilibre ou de stabilitĂ©, le Pilates sera un bon choix, car il peut aider Ă  amĂ©liorer la force centrale et l’Ă©quilibre.

En fin de compte, la meilleure forme d’exercice pour la fibromyalgie est celle que vous apprĂ©ciez et avec laquelle vous vous sentez Ă  l’aise, et que vous arrivez Ă  incorporer en toute sĂ©curitĂ© dans votre routine. Il peut ĂŞtre utile d’essayer diffĂ©rents cours ou vidĂ©os pour voir quelle forme d’exercice vous convient le mieux.

Comment commencer ?

Il est important de consulter un mĂ©decin qui connait votre maladie avant de commencer un nouveau programme d’exercices, en particulier si vous souffrez de fibromyalgie. Voici quelques conseils pour commencer Ă  pratiquer le yoga ou le Pilates :

Commencez lentement : Commencez par des exercices simples et doux, puis passez progressivement Ă  des poses plus difficiles.

Écoutez votre corps : Si une posture ou un exercice vous semble douloureux, arrêtez-vous et changez de posture ou choisissez un autre exercice.

Évitez le surmenage : Faites des pauses lorsque c’est nĂ©cessaire et Ă©vitez de vous surmener.

Choisissez le bon type de yoga ou de Pilates : Certaines formes de yoga ou de Pilates peuvent ĂŞtre plus adaptĂ©es que d’autres aux patients atteints de fibromyalgie. Recherchez des cours Ă©tiquetĂ©s « doux » ou « rĂ©parateurs ».

Évitez de vous comparer aux autres : Rappelez-vous que chaque personne a un corps diffĂ©rent et qu’il est important de se concentrer sur ses propres progrès et limites.

 

%d blogueurs aiment cette page :